Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 18:03

(CAP)* - la fabrique 

vous convie

 Dimanche 17 Novembre à 17 heures 

À la lecture de

La Mate

   de Flore Lefebvre des Noëttes

  

P1020390P1020391-copie-1

 C’est l’histoire d’une famille dans les années soixante, famille nombreuse militaire catholique,  dont le père  était maniaco-dépressif,  la mère tenue malgré tout d’élever ses 10 enfants qu’elle eut de lui  en plus des trois filles qu’il eut d’un premier mariage.  Les aînés les appelaient : «Le Pater » et « la Mater » ou : « le Pate et la Mate ». Faire « Pate » ou faire « Mate » sont deux figures finales du jeu d’échec.

 

CAP ÉTOILE - la fabrique 

10, rue Edouard Vaillant 93100 Montreuil

Métro Cx de Chavaux, lg 9, sortie Place du marché

Adhésion-Paf : 1 €

Adhésion de soutien : 8 € et plus

 

 

Repost 0
Published by capetoile - dans TRAVAIL EN COURS
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 21:02

 

Bonjour,

Travail en cours du Lundi  3  décembre 2012

à 20 heures
(CAP)* - La fabrique

vous convie à une proposition du

Scarface Ensemble

Canetti musica ou la quête des métamorphoses

Duo Cyril Alata (clavier + ordinateur) et Pierre Boutelant (percussionniste)

Conversation musicale avec les « Ecrits autobiographiques » d'Elias Canetti

Voix enregistrées de Marie Bruckmann et Marc-Henri Boisse

Nous vous invitons à voyager dans une « Canétie » imaginaire et à vous questionner avec nous au sujet de certains mots de cet observateur et penseur infatigable emprunt d’une profonde sincérité, essentiel
http://soundcloud.com/tisseurs-des-reels/sets


En prolongement de la musique réalisée pour la pièce de théâtre « Masques en Radeau » (filmée par Maria Koleva, Cinoche Vidéo Extrait du spectacle « Masques en Radeau » Cie Scarface ensemble <http://www.youtube.com/watch?v=kGl83IVC5J8> ), Cyril Alata et Pierre Boutelant ont mis au point cette performance structurée par le choix d’une suite de phrases qui induisent une suite de métamorphoses de leur jeu ou des changements de masque musical au fil de leur conversation musicale (et textuelle). A chaque extrait choisi, nous associons des formes musicales et sonores le mettant en valeur, le faisant résonner avec son époque, un contexte historique ou culturel, mais aussi avec l'actualité.

« La nature planificatrice de l’homme est un ajout tardif qui fait violence à sa véritable nature ouverte aux métamorphoses »   Elias Canetti


Elias Canetti a principalement écrit 3 pièces de Théâtre et un roman Die Blendung, Auto-Da-Dé dans sa traduction française: un Don Quichotte qui se passerait dans une Vienne polyglotte des années 30. Il s'est consacré à l'étude au sens premier du terme des notions de masseet de masques acoustiques à travers l'histoire et toutes les civilisations humaines et publie Masse et Puissance (Prix Nobel). Ses Ecrits autobiographiques sont principalement rédigés dans les années 80 et jusqu'à la fin de sa vie, complétés par des recueils de réflexions et d’aphorismes philosophiques (Les Voix de Marrakech , Notes de Hampstead , Le Coeur secret de l'Horloge ).
Il a successivement vécu en Bulgarie (où il est né), Angleterre, Suisse, Autriche, Allemagne, Autriche, Angleterre (pendant la guerre et jusqu'au début des années 70) et finit sa vie en Suisse.

« il n'y a pas une mentalité primitive qui se distingue de la notre, civilisée, par deux caractères qui lui sont propres (mystique et prélogique). Il y a une mentalité mystique plus marquée et plus facilement observable chez les "primitifs” que dans nos sociétés, mais présente dans tout esprit humain »
Lucien Levy-Bruhl (extrait de ses "Carnets", 1938...)

CAP étoile - la fabrique
10, rue Edouard Vaillant
93100 Montreuil
Métro Croix de Chavaux, ligne 9
06 75 41 99 05
 
PAF adhérents : 3 euros
Adhésion obligatoire  : 5 euros

Cap Étoile est une coopérative artistique réunissant six artistes de différentes disciplines : Dominique Aru (cinéaste), Bernard Bloch (metteur en scène et comédien), Philippe Lanton (metteur en scène), Evelyne Pelletier (comédienne), Isabelle Rèbre (auteure et cinéaste), Olivier Renouf (chorégraphe et danseur)


Repost 0
Published by capetoile - dans TRAVAIL EN COURS
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 15:30

Le lundi 10 septembre à 20h

 

(CAP)* - la fabrique vous convie à un travail en cours :

Marielle Anselmo (poèmes) & Nancy Kouvarakou (chansons)
Les îles / ta ??s??

 

 

        Les îles / ta ??s?? est un travail à deux voix, l'une parlée l'autre chantée, l'une en français l'autre en grec.
           Ce travail est né d'une rencontre entre Marielle Anselmo et Nancy Kouvarakou, en Grèce, il y a 3 ans, et du désir de mettre en écho poèmes et chansons : de faire résonner les poèmes de Marielle Anselmo, écrits en voyageant en Grèce, et la voix de Nancy Kouvarakou qui, s'accompagnant à la guitare, chante dans sa langue des chansons dont elle est l'auteur.
            Choses simples, paysages, sensorialité, mouvements : chacune des deux auteures, empruntant des voies différentes se trouve, au détour d'une inflexion, en écho de l'autre, avec sensibilité... La voix chantée donnant à entendre  incidemment la première voix, celle qui était là avant le poème - son autre voix.
            Les poèmes "Les îles" de Marielle Anselmo sont, pour la plupart, extraits du recueil Jardins (Éd. Tarabuste, 2009). Les chansons de Nancy Kouvarakou sont extraites d'un disque en cours d'élaboration.
            Marielle Anselmo vit et travaille à Paris (après avoir vécu en Tunisie et au Japon). Elle est l'auteur de livres de poèmes : Une nuit (Les Arêtes, 2007), Jardins (Tarabuste, 2009) et achève aujourd'hui le recueil Vers la mer. Elle collabore fréquemment avec d'autres artistes (plasticiens, musiciens, comédiens). Ses poèmes ont été traduits en anglais, grec, arabe, vietnamien et japonais.
            Nancy Kouvarakou est une auteure-compositrice-interprète grecque née à Athènes en 1974. Sa musique est le fruit d'influences plurielles, des traditions folks et celtiques aux chansons grecques mélancoliques des années 50 et 60. S'accompagnant à la guitare, elle s'est produite dans divers lieux (bars, spectacles, festivals) et à la télévision.

 

 

 

 

 
CAP Etoile
10, rue Edouard Vaillant
93100 Montreuil
06 75 41 99 05


M° Croix de Chavaux, ligne 9, sortie place du Marché
Adhésion obligatoire : 5 euros
Participation Aux Frais adhérents : 3 euros.


Cap Étoile est une coopérative artistique réunissant six artistes de différentes disciplines : Dominique Aru (cinéaste), Bernard Bloch (metteur en scène et comédien), Philippe Lanton (metteur en scène), Evelyne Pelletier (comédienne), Isabelle Rèbre (auteure et cinéaste), Olivier Renouf (chorégraphe et danseur)

Repost 0
Published by capetoile - dans TRAVAIL EN COURS
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 12:09

Travail en cours

 

lundi 4 juin 2012 à 20 heures
(CAP)* - La fabrique 


vous convie à une proposition du

 Scarface Ensemble
Oedipe à Colone
de Sophocle
texte français Bruno Bayen
(travail en cours)

 


Il faut parfois aller regarder loin en arrière pour se souvenir que l’hospitalité envers l’étranger est une des valeurs essentielles de civilisation pour la Grèce antique et donc pour nous-mêmes.
Dernière pièce du poète tragique, ce texte  raconte la  disparition du personnage Oedipe et l’érection du mythe du même nom - qui n’est pas le complexe mais plutôt le multiple au pied boiteux - aux portes de la cité d’Athènes.
Oedipe plaide non coupable lorsqu’il fuit Thèbes qui l’accuse d’être la cause des nouveaux maux et vient à Colone demander l’hospitalité. En quoi est-il coupable de faits annoncés avant sa naissance et dont il ignorait tout ?
Il garde son statut de héros dérangeant que craignent les tyrans et refuse de retourner aux portes de Thèbes et offre sa mort- liberté reconquise ?- à la démocratie athénienne dans l’espace de l’entre deux, du non lieu, de l’obscure clairière.
Quelque chose d’essentiel se dit dans cette pièce sur l’impossible retour en arrière après l’exil car pour citer Bruno Bayen , traducteur de ce texte « ...Puis le bienfait : naît la ville d’Athènes, le cadavre nourricier d’Oedipe, terreau de la démocratie athénienne.»

Le mythe restera à la frontière pour permettre aux hommes d’être dans la cité . L’espace théâtral n’est pas l’espace politique mais ce dernier ne peut se fonder qu’en coexistence avec un autre lieu, celui du pur imaginaire, d’une zone frontière, c’est en tout cas ce que semble nous dire Sophocle en environ 400 avant l’ère chrétienne.

 

Mise en scène: Elizabeth Marie, Lumières et collaboration artistique : Florent Jacob, Musique :  Cyril Alata, Scénographie et costumes : Claire Schirck
            Avec : Kim Biscaïno, Marc- Henri Boisse, Nathalie Bourg, Jacques Bruckmann, Aurélie Miermont, Jack Reinhardt
          
avec le soutien de la Ville de Strasbourg, de la Ville de Mulhouse, de l’ADAMI, de la DRAC Alsace (en cours), de la Région Alsace (en cours) et du JTN (Jeune Théâtre National)

      CAP étoile - la fabrique
10, rue Edouard Vaillant
93100 Montreuil


Métro Croix de Chavaux, ligne 9
06 75 41 99 05
 
PAF adhérents : 3 euros
Adhésion obligatoire  : 5 euros
 
Cap Étoile est une coopérative artistique réunissant six artistes de différentes disciplines : Dominique Aru (cinéaste), Bernard Bloch (metteur en scène et comédien), Philippe Lanton (metteur en scène), Evelyne Pelletier (comédienne), Isabelle Rèbre (auteure et cinéaste), Olivier Renouf (chorégraphe et danseur)

Repost 0
Published by capetoile - dans TRAVAIL EN COURS
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 20:20

Travail en cours du 19 mars 2012 à 20h
 
(CAP)* - La fabrique
 
invite GONGLE**


et vous convie à une étape de l'analyse du GONLEG Footbol, Turquie-France.
 
 


Depuis quelques années, GONGLE suit les recherches artistiques de (CAP)*, à travers les classes ouvertes puis les travaux en cours notamment.
Au printemps 2011, des ateliers de recherche théoriques et pratiques ont été accueillis dans le cadre du GONLEG Footbol, Turquie-France (hyperlien sur le blog : http://gonlegfootbolturquiefrance.tumblr.com/presentation ), projet franco turc de création théâtrale sur le football réunissant 20 jeunes footballeurs, supporters et artistes de théâtre.
 
Le spectacle a été joué à Istanbul et Montreuil durant l'été 2011. Il a pris la forme d’un diptyque : un volet joué sur un terrain de football, l’autre au théâtre. Le terrain rue Edouard Vaillant, à quelques maisons de (CAP)*, a accueilli le spectacle en septembre.
 
Depuis l'automne, une analyse de l’expérience est menée avec les participants de ce projet. La publication qui en résulte propose une description du spectacle, une réflexion sur les implications théoriques du projet, et un état des lieux sur les problèmatiques soulevées par cette démarche.
 
Ce travail en cours sera l'occasion d'échanger avec vous autour de cette publication, partager les réflexions et les enrichir avec de nouveaux points de vue.
 
 
 
CAP étoile
10, rue Edouard Vaillant
93100 Montreuil
Métro Croix de Chavaux, ligne 9
 
06 75 41 99 05
 
PAF adhérents : 3 euros
Adhésion : 5 euros
 
Cap Étoile est une coopérative artistique réunissant six artistes de différentes disciplines : Dominique Aru (cinéaste), Bernard Bloch (metteur en scène et comédien), Philippe Lanton (metteur en scène), Evelyne Pelletier (comédienne), Isabelle Rèbre (auteure et cinéaste), Olivier Renouf (chorégraphe et danseur)
 
**GONGLE est un groupe d’artistes réunis autour d'une réflexion sur le théâtre et la société. Au fil des rencontres, il affine une méthode de création : le GONLEG, utilisé pour réunir des groupes rassemblant des personnes de divers milieux socioculturels autour de différents sujets et inventer des manières de penser et de produire à plusieurs.
En savoir + : http://gongle.fr/index.php
09 81 88 53 36  / contact@gongle.fr
 
 

Repost 0
Published by capetoile - dans TRAVAIL EN COURS
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 15:16

Travail en cours
(CAP)* - La fabrique

vous convie à la lecture par Bernard Bloch de

Conférence sur rien
De John Cage

le 12 mars 2012 à 20h

 


Le texte de Lecture about Nothing, conférence donnée par John Cage en 1950 à l'Artist's Club à New York, reste un événement incontournable de l'art du XXe siècle. John Cage y livre un exposé particulièrement lucide sur le statut de l'art de son époque, non sous la forme proprement dite d'un manifeste mais par l'élaboration d'une réflexion précise sur notre rapport au sens.
Le texte original de cette conférence a été édité pour la première fois en août 1959 dans le recueil  Incontri Musicale  puis, en 1961, dans l'ouvrage intitulé Silence.
 
Cette « conférence » doit être considérée comme une véritable pièce musicale. Cependant, sa forme approche de près les techniques d’écriture de la poésie sonore, sous la forme d’une conférence aux accents humoristiques. D’une durée de 40 minutes, la pièce fournit une riche matière permettant d’entrer de plain-pied dans l’univers de John Cage.
 
John Cage (1912-1992) :
Compositeur, poète, peintre et mycologue américain, John Cage s’est illustré comme compositeur de musique expérimentale et philosophe, inspirateur du mouvement Fluxus et collaborateur du chorégraphe Merce Cunningham. Influencé par Erik Satie et la philosophie orientale, son oeuvre est placée sous le signe de l’expérimentation, l’interdisciplinarité et la liberté : piano préparé, water gong, happening, installations multimédias, etc.”
 
 
"This Lecture on Nothing was written in the same rythmic structure I employed at the time in my musical compositions  -Sonatas and Interludes, Three Dances, etc ..."  John Cage

 

CAP étoile

10, rue Edouard Vaillant

93100 Montreuil

Métro Croix de Chavaux, ligne 9

06 75 41 99 05

 
PAF adhérents : 3 euros

Adhésion : 5 euros

 

Cap Étoile est une coopérative artistique réunissant six artistes de différentes disciplines : Dominique Aru (cinéaste), Bernard Bloch (metteur en scène et comédien), Philippe Lanton (metteur en scène), Evelyne Pelletier (comédienne), Isabelle Rèbre (auteure et cinéaste), Olivier Renouf (chorégraphe et danseur)

Repost 0
Published by capetoile - dans TRAVAIL EN COURS
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 21:29

Le lundi 12 décembre à 20h

(CAP)* - la fabrique

vous convie à un travail en cours de
 Cyril Alata,

musicien, réalisateur sonore
Solo ?

 

 

Une performance, un « parleur » (et « gesteur ») doublé, entrecoupé ou traversé par des sons (musiques), voix (pré enregistrées) et images (vidéo) -signes ou présences ?- pour évoquer avec humour certains mystères et paradoxes de la solitude... représentable ? « Imaginez que je suis parfaitement seul et faites comme si vous n'étiez pas là ». Le poète peut éventuellement l'écrire à son lecteur, mais le bouffon à son assemblée ?

Et pourtant nous (?) pouvons être seul(s ?) parmi d'autres, dans un groupe, dans notre rue, sur un radeau -boat people- sans papiers et en fuite, dans une foule qui nous emporte ? La solitude, plus un sentiment (voire un ressentiment) qu'un état concret et objectif ? Un mal socio économique répendu selon les uns (l'ultra libéralisme et donc la crise ou bien la perte du village traditionnel nous isolent), selon d'autres nous sommes victimes de virus culturels : le Che (militant obsessionnel) ou Hamlet ou Ophélie ou Richard III ou même Sarkozy voire Lady Gaga ?...

 

« Je vais dévoiler tous les mystères : mystères religieux ou naturels, mort, naissance, avenir, passé, cosmogonie, néant (…) Ecoutez ! J'ai tous les talents ! Il n'y a personne ici et il y a quelqu'un (…)Fiez-vous donc à moi, la foi soulage, guide, guérit. Tous venez, que je vous console »Plus loin en racontant sa vie de voyages et de croyances -comme tout être humain en fait- le poète tombe : « Mais toujours seul (…) je ne me vois jamais dans les conseils du Christ; ni dans les conseils des seigneurs ». s’écrie Arthur Rimbaud.

Et pourtant dans d'autres textes, il se relève, tel un coléoptère se battant pour se déplacer et se nourrir :

« Je reviendrai avec des membres de fer, la peau sombre, l'oeil furieux (…) Je serai mêlé aux affaires politiques »

 

 

 

CAP étoile

10, rue Edouard Vaillant

93100 Montreuil

06 75 41 99 05

 M° Cx de Chavaux, ligne 9, sortie place du Marché

         Participation Aux Frais adhérents : 3 euros. Adhésion : 5 euros

Cap Étoile est une coopérative artistique réunissant six artistes de différentes disciplines : Dominique Aru (cinéaste), Bernard Bloch (metteur en scène et comédien), Philippe Lanton (metteur en scène), Evelyne Pelletier (comédienne), Isabelle Rèbre (auteure et cinéaste), Olivier Renouf (chorégraphe et danseur)

Repost 0
Published by capetoile - dans TRAVAIL EN COURS
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 21:30

P1010189Le lundi 14 novembre à 20h,

 

(CAP)* - la fabrique

vous convie à un travail en cours


Voyageur – 51723

 

D’après le texte de Marcel Arbez
Un an derrière les barbelés
Imprimerie BURS, Besançon, 1997

 

Conception - mise en scène – jeu:
Morgane Arbez & Julien Romelard

Avec des extraits de
Robert Antelme, Marguerite Duras,  Primo Levi, Jean Lorge

Et les voix de Bernard Girardin, André Laroche, Paulette Arbez


À la mort de son grand-père, la petite fille de 6 ans dit : « Mais pourquoi ils pleurent les gens ? De toute façon on va tous mourir un jour ». Dix ans plus tard, après avoir lu le livre de son grand-père, la jeune fille de 16 ans pleure et pense : « Jamais je ne pourrai partager cela avec quelqu’un ».
Un jour de décembre, la jeune femme de 22 ans le fait lire à un jeune homme. Nous sommes saisis. Ce texte n’est ni littéraire, ni théâtral, il est vivant. Ce n’est pas une fiction, il est réel. Instinctivement, c’est au théâtre que nous pensons. Cette idée s’impose à nous comme une nécessité, c’est maintenant, c’est là. Elle grandit en nous. Et nous voilà partis.
Tout d’abord, nous voyageons à travers notre histoire, celle de nos ancêtres. Sur notre chemin, se succèdent des rencontres bouleversantes. Des sourires, des regards, des paroles s’impriment en nous et nous permettent d’avancer.
Nous voyageons ensuite au pays de la littérature. Nous découvrons des mots, des pages, des styles, de nombreuses autres histoires... Toutes sont inhérentes à l’Histoire, à notre histoire de départ. Nous les emportons dans nos poches, dans nos manches, dans les moindres recoins de notre sensibilité et toutes enrichissent notre dessein. Le temps nous porte jusqu’à une première halte. Nous nous retournons. Derrière nous, une foule d’images, de sons, d’émotions, gravés dans nos mémoires. Notre bagage est gonflé de tous ces souvenirs rapportés de notre intense périple.
Et voilà que le spectacle est vivant, comme indépendamment de nous, et pourtant à l’intérieur de nous. Et sans nous être donné le mot, nous voici sur un plateau. C’est à nous maintenant d’écrire notre propre histoire. Notre spectacle. Notre réalité. Il nous faut construire et sculpter dans l’espace avec les matériaux de notre voyage. C’est à travers nos moyens d’expressions, à travers le théâtre et sa machinerie, à travers ses fondements que nous mettons en question théâtre, histoire et nous-mêmes. Et tout est alors interrogé, les outils, les langages, les sens, le réel, la fiction.
Aujourd’hui, deux comédiens, une jeune femme et un jeune homme de 23 ans, décident de raconter ce voyage multiplié, réfracté à travers une démarche d’artistes, de citoyens, d’héritiers de l’Histoire, d’êtres humains.
                                                                                                        
Morgane Arbez & Julien Romelard
 
 
 
CAP étoile
10, rue Edouard Vaillant
93100 Montreuil
M° Croix de Chavaux, ligne 9

06 75 41 99 05
 
PAF adhérents : 3 euros
Adhésion annuelle obligatoire : 5 euros
 
Cap Étoile est une coopérative artistique réunissant six artistes de différentes disciplines : Dominique Aru (cinéaste), Bernard Bloch (metteur en scène et comédien), Philippe Lanton (metteur en scène), Evelyne Pelletier (comédienne), Isabelle Rèbre (auteure et cinéaste), Olivier Renouf (chorégraphe et danseur)
 
 

Repost 0
Published by capetoile - dans TRAVAIL EN COURS
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 11:51



 

(CAP)* vous convie à un travail en cours
 
« Le mollet de la danseuse, et autres parties »

Un chantier de Marie-Pascale Lescot
accompagnée par Pierre-Antoine Villemaine
 
lundi 3 janvier 2011 à 20h.


 

Marie-Pascale Lescot a dansé pendant dix ans. En 1986, elle obtient une bourse pour étudier chez Merce Cunningham à New York. C'est là qu'elle décide d'arrêter. Pour autant, en a-t-elle fini avec la danse? La réponse s'appelle « Le mollet de la danseuse », film tout à fait sérieux et légèrement burlesque autour des traces et de la transmission ; nous le projetterons, avec les « prolongements » que Marie-Pascale lui invente depuis six mois. Voici ce qu'elle nous écrit de ce travail en cours :
 
« Dans le temps d'avant le film, danse il y avait. Arrêtée, oubliée, semblait-il. Que nenni, c'est le film qui le découvre et qui le dit. Une fois celui-ci terminé, on se dit, je me dis, qu'il a bien fini par épuiser le sujet, le mollet, la danse. Non. Toujours pas. C'est là qu'arrivent les autres parties.
Belote : retour vers l'écriture, on dilate la mémoire, on ouvre une séquence dans le temps, dégagée des obligations du cinéma. Quelles passerelles, quels échos, quelles dissonances s'ouvrent entre le film et la lecture à haute voix ? Lumière rétroactive de l'écriture sur le cinéma. Et rebelote, parce qu'une fois l'écran éteint, il n'y a plus l'image de quelqu'un, mais quelqu'un. »
 
 
« Le mollet de la danseuse », un film de Marie-Pascale Lescot (51'), produit par Senso Films (2009) ; sélectionné à Dance On Camera à New York, au FIFA à Montréal et à Dok Fest de Leipzig.
 
CAP étoile
10 rue Edouard Vaillant
93100 Montreuil
06 75 41 99 05
 
PAF adhérents : 3 euros
Adhésion : 5 euros
 
Cap Étoile est une coopérative artistique réunissant six artistes de différentes disciplines : Dominique Aru (cinéaste), Bernard Bloch (metteur en scène et comédien), Philippe Lanton (metteur en scène), Evelyne Pelletier (comédienne), Isabelle Rèbre (auteure et cinéaste), Olivier Renouf (chorégraphe et danseur)
 
 

Repost 0
Published by capetoile - dans TRAVAIL EN COURS
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 13:36

 

Travaux en cours

 

Lundi 22 novembre à 20h

 

Projection de"La vie plus douce"

 

un film de Laurent Cibien

 

 

 

Le documentaire "La vie plus douce"( 80ʼ) retrace la création, entre 2006 et 2008,
de "La Maison de Bernarda Alba", avec un groupe de femmes du Secours Populaire
d'une ville de l'Essonne. À partir de la projection de ce film souhaite échanger autour
des questions du sens du théâtre populaire aujourd'hui.

 

Depuis septembre, la compagnie Ligne 9 Théâtre, installée à Montreuil, a ouvert un chantier

de travail à destination des habitants de la ville, en particulier des quartiers du Haut-Montreuil. Elle propose une recherche à base d'écriture et de théâtre autour d'une forme de choeur contemporain, d'une réflexion collective autour des notions de sacrifice, à
partir du texte "Iphigénie" de Racine. En septembre 2011, une création de cette tragédie aura lieu au Château de Versailles. Natascha Rudolf, metteur en scène de la compagnie, a déjà réalisé plusieurs travaux au long cours avec des groupes amateurs.

 

PAF 3 euros
Adhésion à l’association : 5 euros

 

(CAP)*

10 rue Edouard Vaillant

93100 MONTREUIL

Repost 0
Published by capetoile - dans TRAVAIL EN COURS
commenter cet article