Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 16:58
Quelques jours avec... Un film d'Isabelle Rèbre

Quelques jours avec... Un film d'Isabelle Rèbre

 

 

      CAP* La Fabrique       

Vous convie à la projection de 

 Quelques Jours avec…

     Un Film d'Isabelle Rèbre

Le dimanche 14 février à 17h 

                            

Evelyne Pelletier dirige depuis six ans un atelier de théâtre avec des patients de l’hôpital de
jour du CMP d'Alfortville et des Hôpitaux de Saint-Maurice, auquel participent également des soignants. 

Tous les mardis matins, les participants se retrouvent pour des séances où les corps sont
mis en jeu. En 2015, ce sont les textes drôles et fantaisistes de Jean Tardieu, où un mot vaut pour un autre, qui ont constitué la matière d’un spectacle intitulé   Un mot pour... 

Le spectacle a été présenté en juin au Studio Théâtre de Charenton. 

Isabelle Rèbre a suivi le travail de l’atelier, et filmé quelques unes des étapes de la création,
des premières improvisations et du travail sur le corps jusqu’aux derniers filages. Le film donne à voir une partie du chemin parcouru ensemble.

La projection (40 minutes) sera suivie d'un échange avec quelques uns des acteurs de l'atelier.

L’atelier a été créé en 2010 grâce au soutien du dispositif  « Culture à l'Hôpital" mis en place
par la DRAC et L'ARS Ile de France. Le film a été coproduit par Cap étoile, la compagnie le
Cartel et l'ARS Ile de France.

 

CAP* est   une   Coopérative    Artistique   de   Production,   qui   rassemble   des   artistes   de   différentes disciplines :    Dominique    Aru   (Cinéaste),    Bernard   Bloch   (Le   Réseau Théâtre),  Evelyne   Pelletier (Comédienne), Philippe Lanton (Metteur en scène/le Cartel), Olivier Renouf (danseur Chorégraphe).

 

    CAP *- La Fabrique

10 rue Edouard Vaillant 
       93100 Montreuil

 

Adhésion/PAF : 1 euro 

Adhésion de soutien : 8 euros et plus

Partager cet article

Repost 0
Published by capetoile - dans projections
commenter cet article

commentaires