Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 21:30

P1010189Le lundi 14 novembre à 20h,

 

(CAP)* - la fabrique

vous convie à un travail en cours


Voyageur – 51723

 

D’après le texte de Marcel Arbez
Un an derrière les barbelés
Imprimerie BURS, Besançon, 1997

 

Conception - mise en scène – jeu:
Morgane Arbez & Julien Romelard

Avec des extraits de
Robert Antelme, Marguerite Duras,  Primo Levi, Jean Lorge

Et les voix de Bernard Girardin, André Laroche, Paulette Arbez


À la mort de son grand-père, la petite fille de 6 ans dit : « Mais pourquoi ils pleurent les gens ? De toute façon on va tous mourir un jour ». Dix ans plus tard, après avoir lu le livre de son grand-père, la jeune fille de 16 ans pleure et pense : « Jamais je ne pourrai partager cela avec quelqu’un ».
Un jour de décembre, la jeune femme de 22 ans le fait lire à un jeune homme. Nous sommes saisis. Ce texte n’est ni littéraire, ni théâtral, il est vivant. Ce n’est pas une fiction, il est réel. Instinctivement, c’est au théâtre que nous pensons. Cette idée s’impose à nous comme une nécessité, c’est maintenant, c’est là. Elle grandit en nous. Et nous voilà partis.
Tout d’abord, nous voyageons à travers notre histoire, celle de nos ancêtres. Sur notre chemin, se succèdent des rencontres bouleversantes. Des sourires, des regards, des paroles s’impriment en nous et nous permettent d’avancer.
Nous voyageons ensuite au pays de la littérature. Nous découvrons des mots, des pages, des styles, de nombreuses autres histoires... Toutes sont inhérentes à l’Histoire, à notre histoire de départ. Nous les emportons dans nos poches, dans nos manches, dans les moindres recoins de notre sensibilité et toutes enrichissent notre dessein. Le temps nous porte jusqu’à une première halte. Nous nous retournons. Derrière nous, une foule d’images, de sons, d’émotions, gravés dans nos mémoires. Notre bagage est gonflé de tous ces souvenirs rapportés de notre intense périple.
Et voilà que le spectacle est vivant, comme indépendamment de nous, et pourtant à l’intérieur de nous. Et sans nous être donné le mot, nous voici sur un plateau. C’est à nous maintenant d’écrire notre propre histoire. Notre spectacle. Notre réalité. Il nous faut construire et sculpter dans l’espace avec les matériaux de notre voyage. C’est à travers nos moyens d’expressions, à travers le théâtre et sa machinerie, à travers ses fondements que nous mettons en question théâtre, histoire et nous-mêmes. Et tout est alors interrogé, les outils, les langages, les sens, le réel, la fiction.
Aujourd’hui, deux comédiens, une jeune femme et un jeune homme de 23 ans, décident de raconter ce voyage multiplié, réfracté à travers une démarche d’artistes, de citoyens, d’héritiers de l’Histoire, d’êtres humains.
                                                                                                        
Morgane Arbez & Julien Romelard
 
 
 
CAP étoile
10, rue Edouard Vaillant
93100 Montreuil
M° Croix de Chavaux, ligne 9

06 75 41 99 05
 
PAF adhérents : 3 euros
Adhésion annuelle obligatoire : 5 euros
 
Cap Étoile est une coopérative artistique réunissant six artistes de différentes disciplines : Dominique Aru (cinéaste), Bernard Bloch (metteur en scène et comédien), Philippe Lanton (metteur en scène), Evelyne Pelletier (comédienne), Isabelle Rèbre (auteure et cinéaste), Olivier Renouf (chorégraphe et danseur)
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by capetoile - dans TRAVAIL EN COURS
commenter cet article

commentaires