Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 16:21
Hortense démontée

CAP Etoile- La Fabrique vous convie

Dimanche 14 décembre à 17h

à une restitution d’une étape de travail de l’atelier amateurs 1914-2018

Hortense démontée

 

L’atelier amateurs de CAP Etoile rassemble tous les lundis soirs un groupe d’une vingtaine de personnes. Depuis le début de l’année, nous explorons, à travers des textes ou des photographies, les échos que la Première Guerre mondiale peut encore faire résonner en nous.

En 1916, Georges Feydeau écrivait sa dernière pièce : « Hortense a dit je m’en fou ». Cette année-là, tout allait mal : un des ses fils était blessé à la guerre et sa femme demandait le divorce.  C’est à ce moment-là qu’il écrit cette comédie en un acte qui met en scène les déboires d’un dentiste dont la routine quotidienne est bouleversée par la révolte d’une femme de chambre qui va entraîner un cataclysme dans sa maison.

Adrien - J’ai obligé Monsieur de quitter les choses étant donné le regret, Monsieur. Je serai bref d’annoncer le service.

            Folbraguet - Et bien quittez le ! Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise.

Avec la guerre, le monde occidental s’écroule, les hommes sont sur le front et les femmes à l’usine, l’ordre ancien ne tient plus. Pour le mouvement Dada qui naît alors, le salut ne peut venir que d’une révolution totale. Les dadaïstes entendent renverser l’ordre établit, faire table rase de tout et d’abord de l’art. 

Nous n’avons pas voulu monter la pièce de Feydeau, mais plutôt cherché à la démonter. Parce qu’en1916, c’est tout un monde qui est démonté.

Cap*

10 rue Edouard Vaillant 93100 Montreuil

Métro : Ligne 9- Croix de chavaux

adm.capetoile@gmail.com

Partager cet article

Repost 0
Published by capetoile - dans ATELIER DU LUNDI
commenter cet article

commentaires